Chronique

[Chronique] Les petites reines de Clémentine Beauvais

Titre : Les petles petites reinesites reines

Auteur : Clémentine Beauvais

Synopsis : À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

 

Avis :

Cette lecture a été très agréable. Malgré le fait que les trois jeunes filles étant au centre de l’histoire sont jeunes, cela ne m’a pas vraiment dérangé. Je suis plus habituée à lire des livres où les protagonistes ont mon âge ou sont plus âgés, or ici, malgré le fait qu’elles soient au collège, j’ai trouvé le récit très mature.

L’histoire principale se base sur un voyage en vélo de trois jeunes filles accompagnées du frère de l’une d’entre elle qui est handicapé. Néanmoins Clémentine Beauvais ne s’est pas contentée de juste faire le récit de leurs périples, beaucoup d’autres sujets très sérieux se greffent à leur histoire. On y retrouve par exemple le harcèlement, le féminisme, l’handicap à travers le personnage de Kader et autres sujets très intéressants qui sont trop peu abordé dans les livres jeunesses. Le fait que les trois jeunes filles soient (comme elles le disent elles-même) des « boudins », change complètement des autres livres où il y a un certain côté important basé sur la beauté.

Le seul inconvénient que j’ai trouvé à ce livre est que parfois, cela était trop facile. Par exemple le fait que leurs parents les laissent faire le voyage à vélo juste accompagné du frère d’une des trois filles qui au final ne se connaissent pas si bien, ou alors le fait qu’elles soient aussi bien connues partout où elles vont et que tout le monde veuille les interviewer, les aider.

Mais malgré ce petit détail, j’ai adoré suivre Mireille, Astrid, Hakima et Kader tout au long de leur périple. ils n’ont pas seulement fait un chemin vers Paris mais aussi dans leur vie. Chacun d’eux évolue à leur manière et la fin du livre est une parfaite conclusion à cet oeuvre mais aussi à leur voyage personnel. Elle est simple certes, mais clos ce récit sans pour autant être trop brutal.

Je recommande vraiment ce livre aux jeunes mais aussi au plus vieux ! Et vous avez vous lu ce livre ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s